Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 18:13

undefined

Astérix en mission chez la défenseure des Enfants !

Je partage avec vous un lien que je viens tout juste de découvrir : un autre outil tout à fait intéressant concernant la protection et les droits de nos chères têtes blondes !

En cliquant sur le lien ci-dessus, vous accèderez à un jeu de l'oie spécialement dédié aux connaissances sur les droits de l'enfant. Que connaissez-vous des droits de ces petites personnes ? Quel message avez vous pu apporter à vos propres enfants ? 
Savent-ils que
tous les enfants sont égaux en droit, fille, garçon, quelles que soient leurs origines et celles de leurs parents ?
Chaque enfant a droit au meilleur état de santé possible ; il a également droit à l'école et aux loisirs ; chaque enfant qui a un handicap a le droit d'être aidé à  vivre avec les autres en étant le plus autonome possible ; chaque enfant doit pouvoir vivre en famille ; chaque enfant a le droit de s'exprimer et d'être entendu sur les questions qui le concernent ; chaque enfant doit être protégé contre toutes les formes de violence ; personne n'a le droit d'exploiter un enfant ; lorsqu'il commet une infraction, chaque enfant a droit à une justice adaptée à son âge ; en temps de guerre, les enfants ont le droit d'être protégés en priorité et ne peuvent devenir soldats ; chaque enfant a droit à la protection de sa vie privée ; chaque enfant doit avoir une identité : un nom, un prénom, une nationalité ;...

Vous découvrirez donc ce Jeu de l'Oie ainsi qu'un Album des droits de l'enfant permettant aux enfants de 7 à 10 ans de découvrir leurs droits et enfin, un Kit conçu surtout pour les élèves de 5ème, leur permettant de réaliser un travail approfondi sur la Convention internationale des droits de l’enfant. Ils sont téléchargeables pour jouer en ligne et vous pouvez, en plus, les imprimer pour apprendre en s'amusant !

undefinedexplications :

"Le 6 mai 2000, une loi est votée, pour tous les enfants de France, qui leur donne enfin un Défenseur. Le Défenseur est une personne unique, avec un nom et un visage. Dix années s'étaient écoulées depuis que la France avait ratifié la Convention internationale des Droits de l'enfant. Désormais quelqu'un serait chargé de veiller à l'application de ces droits fondamentaux et à les faire connaître à tout le monde.

Un enfant peut lui-même, gratuitement et directement, s'adresser au Défenseur. Sa famille, certaines associations, ou encore des services médicaux ou sociaux aussi. Par exemple, dans le cadre d'une procédure de divorce, lorsqu'un enfant écrit au juge pour qu'il le reçoive, et qu'il n'a pas de réponse pendant plusieurs mois, le Défenseur des enfants peut intervenir afin de rappeler au juge qu'il doit lui répondre, même s'il ne peut pas lui dire quelle décision il doit prendre. De même, lorsqu'un enfant handicapé ne va pas à l'école alors qu'il est en âge d'être scolarisé, le Défenseur des enfants peut intervenir pour aider cet enfant à trouver un établissement.

Le Défenseur des enfants peut aussi, à l'occasion de ses diverses actions, repérer ce qui ne va pas dans la vie sociale et qui porte atteinte aux droits de l'enfant. Il peut alors proposer de modifier certaines lois ou règlements, de changer certaines pratiques, afin que les droits de l'enfant soient mieux respectés par les institutions publiques et privées.

Enfin, une de ses tâches essentielles consiste à faire connaître l'existence de la Convention internationale des Droits de l'enfant et à en faire comprendre l'importance.

Pour tout cela le Défenseur des enfants, nommé pour une période de six ans, n'est pas seul. Il est entouré de 25 spécialistes du droit, du social, de la psychologie, aidé par des correspondants sur l'ensemble du pays, d'une équipe de " Jeunes ambassadeurs ", d'experts et d'un comité de jeunes… il est à l'écoute permanente des enfants.

Le 29 juin 2006, c'est une femme, Dominique Versini, qui a été nommée défenseure des enfants. On ne devient pas par hasard Défenseur des enfants. Une sensibilité personnelle à la souffrance des autres, puis une expérience professionnelle auprès des plus démunis l'ont conduite à cet engagement total au service des enfants.
[...]
Depuis qu'elle est défenseure des enfants,
la priorité de Dominique Versini, dans le cadre de cette mission qui lui est confiée jusqu'en 2012, est d'être à l'écoute des enfants et des adolescents, de leur difficulté à se construire, à faire entendre leur voix, à se projeter dans l'avenir.

En plus des réponses apportées à chaque cas, individuel ou collectif, elle a à cœur de faire connaître la Convention internationale des Droits de l'enfant à tous les enfants et adultes mais aussi de faire comprendre l'importance du respect de ces droits pour le bon équilibre de l'humanité"

Auteure d'
Un rapport thématique "ADOLESDENTS EN SOUFFRANCE" : plaidoyer pour une véritable prise en charge
Les adolescents, une population vulnérable - Les manifestations de la souffrance psychique : des facettes multiples et inquiétantes - L'adolescent est longtemps resté le grand oublié des politiques publiques - A l'écoute du terrain - Quelles réponses pour un ado qui va mal ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ali 18/01/2008 15:40

Sans oublier l'action de Claire brisset qui l'a précédée à cette fonction !